La démarche de JIBIZZ

La démarche de JIBIZZ est partie du constat que les boissons vivantes sont pour ainsi dire absentes du secteur CHR (Cafés Hôtels Restaurants) : les consommateurs de boissons non alcoolisées sont limités à un choix récurrent de boissons industrielles peu recommandables, voire toxiques.

JIBIZZ souhaite donc faire découvrir l’univers des boissons vivantes au grand public en lui proposant un vrai choix : des boissons crues, fermentées, probiotiques, peu sucrées, sans alcool, fermentées et non pas gazéifiées, locales et biologiques, indépendantes et facile d’accès.

Les boissons JIBIZZ sont aujourd’hui vendues en bouteilles “long neck” de 33Cl. avec une gamme de kéfir de fruits nature ou aux fruits frais infusés aux plantes (hibiscus-gingembre, menthe citron), de kombucha nature ou également aux fruits (citron-girofle-orange amère), ainsi que de la Ginger-beer. Voir l’article “C’est tout frais” pour les points de vente actuels.

JIBIZZ est actuellement dans une production ultra-artisanale et cherche très progressivement à augmenter sa production (actuellement de 2 à 3 hectolitres mensuels) tout en augmentant la qualité afin de répondre à la demande croissante en boisson peu sucrée et sans alcool.

JIBIZZ privilégie un investissement dans des matières premières biologiques, fraîches et locales (un projet de gingembre local est en cours par exemple), dans l’équipement et les analyses microbiotiques plutôt que dans des labélisations, le packaging ou la distribution. L’actuelle zone de vente est accessible en vélo et ainsi limitée à deux caisses consignées par livraison, de manière à livrer régulièrement un produit frais dont la DLUO a été délibérément réduite à 1 mois.

JIBIZZ cherche à accrocher mes clients par l’identité du produit et son goût plutôt que par l’affichage d’une démarche vertueuse qui est de toute façon intégrée : ingrédients bio, déchets très réduits grâce à la consigne des bouteilles et des caisses de transport, compostage et prochainement une valorisation des coproduits en confitures et sirops.

JIBIZZ cherche à produire une boisson qui traduise un changement de société. Il y a une révolution à faire et JIBIZZ y participe. Le peu ou pas d’alcool et/ou de sucre interpelle JIBIZZ car ce sont deux ingrédients qu’il semble bon de réduire. De même que le zéro déchet est clairement un objectif de cette révolution verte portée par des consommateurs de plus en plus nombreux. C’est pourquoi Bout’ à Bout’ est un partenaire essentiel pour moi. Sans cette association JIBIZZ n’aurais pas pu développer ma micro-entreprise. Au delà de son travail sur la résurrection de la consigne, Célie est toujours à l’écoute et prête à apporter des solutions. Mieux encore, elle sollicite ses partenaires quand elle a besoin d’aide et fédère les différents acteurs de la filière. C’est devenu rare, dans notre époque où de plus en plus de personnes cherchent une autonomie peu collaborative. JIBIZZ est fan et heureuse d’être adhérente de cette asso très prometteuse car essentielle dans l’artisanat et l’industrie locale des boissons.

JIBIZZ considère que, comme le « sans emballage », la consigne sera la norme de demain. Si ce n’est malheureusement pas déjà le cas, c’est que nos institutions politiques ont certainement été trop conservatrice vis à vis des vieux schémas productivistes et filières constituées en lobbies. Cette sclérose touche en partie la question du libéralisme établi : laisser le marché décider, c’est contraindre le moins possible, et laisser la place aux choix polluants. Plutôt que de proposer un prêt à taux zéro aux associations ou entreprises novatrices, nos institutions pourraient de mon point de vue réglementer les pratiques néfastes pour l’environnement et plus directement pour la santé. Des activités comme Bout’ à Bout’ ou JIBIZZ se développeraient ainsi dans un cercle vertueux plutôt qu’à contre courant d’une logique politique et économique qui nie l’impact environnemental désastreux des modes de production conventionnels. #legranddebat !

Jibizz’cocktails

Je ne peux résister à l’envie de partager quelques recettes de cocktails que j’aime partager entres amis …

Jibi’s Appetizer
Remplissez un verre tumbler de glaçons et ajoutez y :
6 Cl. d’apéritif à la gentiane (Suze, … )
1 Cl. de jus de citron frais
1 trait d’Angostura aromatic bitter
Mélangez à la cuillère et complétez avec du kéfir ou du kombucha citron-girofle-orange amère JIBIZZ.
Ajouter une fine tranche de citron.

Dark & Stormy
Remplissez un verre tumbler de glaçons et ajoutez y :
2 Cl. de jus de citron vert frais
12 Cl. de ginger beer JIBIZZ
Remuez délicatement
Ajoutez 6 Cl. de rhum de mélasse
en le versant dans une cuillère afin qu’il reste à la surface du verre.
Ajoutez un quartier de citron vert sur le verre.

Jibi’s Mule
Dans un shaker rempli de glace versez :
2 Cl. de sirop de gingembre maison
2 Cl. de jus de citron vert frais
4 Cl de gin 1924 de chez Distiloire
En option : 2 Cl. de liqueur de mandarine impériale
Shakez et versez dans un tumbler rempli de glace
Compléter de kéfir ou kombucha hibiscus-gingembre JIBIZZ.
Remuez doucement et ajoutez un tête de menthe fraîche.

Jibi’s Tonic
Dans un shaker rempli de glace versez :
2 Cl. de jus de citron jaune frais
3 Cl de gentiane sauvage
4 Cl de gin 1924 de chez Distiloire
Shakez et versez dans un tumbler rempli de glace
Compléter de kéfir girofle orange amère  JIBIZZ.

 

 

 

Qu’est-ce que du kéfir et un kombucha ?

Ce sont de bonnes bactéries qui se développe en symbiose avec des levures naturelles, tel le levain, la bière, le vinaigre, etc … Cette symbiose est matérialisée par des grains pour le Kéfir et par une membrane pour le kombucha. Les grains de kéfir se nourriront de sucre qu’ils transformeront en ce qui donnera le goût de la boisson de kéfir, qui sera alors devenue peu sucrée. La membrane de kombucha (prononcer comboutcha) se nourrira de thé sucré qu’il transformera en ce qui donnera le goût de la boisson de kombucha, qui sera alors devenue peu sucrée.
Les recherches du Dr Sergi Rollan du laboratoire Symbiotec à Toulouse nous révèlent que le Kombucha contient de l’acide organique, et plus particulièrement de l’acide gluconique, des vitamines C, B1, B2, B6, B12 et de la nicotinamide, également appelée vitamine PP. Ces nutriments se forment grâce grâce à la symbiose de plusieurs bactéries lacto-acétiques et de souche de levure, formant une membrane gélatineuse flottant dans la préparation à base de thé sucré. La combinaison acides organiques + vitamines + enzymes + polyphénols permettrait en outre à la boisson de bénéficier d’une action régénératrice, aussi bien sur l’épiderme que sur les cellules épithéliales des muqueuses buccales et surtout intestinales.
le Kombucha JIBIZZ, 100% naturel, bio et vegan, sans alcool et quasiment sans sucre contribue donc à l’équilibre de votre organisme, aide à renforcer vos défenses immunitaires et favorise votre digestion.
Les grains de Kéfir sont, eux, composés de caséine et de colonies gélatineuses de micro-organismes, capables de se développer en symbiose.  Les chercheurs Hsi-Chia Chen, Sheng-Yao Wang et Ming-Ju Chen ont révélé, dans les résultats de leur étude baptisée « Étude microbiologique des bactéries lactiques dans les grains de kéfir (…) » publiés en janvier 2008, que le kéfir contient environ 30 micro-organismes différents. Parmi les probiotiques qu’il contient, il est possible d’y retrouver, entre autres, du Bifidobacterium, des Lactobacillus acidophilus, des Lactobacillus casei, de l’Acetobacter ainsi que des leuconostoques. Les résultats d’une étude publiés officiellement dans le journal Mikrobiyoloji Bülteni en avril 2013, étude réalisée par les chercheurs Adiloğlu AK1, N. Gönülateş, M. Işler, A. Senol, issus du « Department of Medical Microbiology, Ankara Education and Research Hospital, Ankara », en Turquie, ont permis de prouver que la consommation de kéfir aurait bien des effets positifs sur notre système immunitaire.